Par où faut-il commencer ?

La recherche qui sera décrite ici a démarré il y  déjà 3 ans. Les premiers articles de ce blog seront consacrés à rappeler différentes étapes de notre investigation. Mais avant cela, je voudrais faire le point sur ce que je cherche.

Marque de Sébastien Gryphe (source BIU-Lsh)

Sébastien Gryphe est un imprimeur et éditeur, renommé et reconnu, du 16ème siècle lyonnais. A de rares occasions, il a signé des préfaces aux ouvrages qu’il publiait. Ce sont ces préfaces, explicitement signées, qui nous intéressent.

  • Combien sont-elles ?
  • à qui sont-elles adressées ?
  • dans quels ouvrages sont-elles ajoutées ? Textes d’auteurs contemporains ou antiques ? Ouvrages en français ou en latin ?
  • Sont-elles le reflet de choix éditoriaux de Gryphe ?

D’autres questions surgiront : pourquoi quelque chose plutôt que rien, quand la préface signée par Gryphe est la seule pièce liminaire d’un ouvrage. Mais aussi pourquoi rien plutôt que quelque chose quand il n’y a aucune pièce liminaire dans un ouvrage…

Nous aurons certainement toujours plus de questions que de réponses, mais nous tâcherons de dessiner des hypothèses les plus cohérentes, les plus pertinentes pour approcher le travail de Sébastien Gryphe.